vendredi, 28 avril 2017
Accueil

Menu principal

biblio.jpg
 
Bienvenu(e) sur le siteweb de l'Association Tin Tua
Prix d'alphabétisation UNESCO du ROI SEJONG 2009 Version imprimable Suggérer par mail
Tin Tua lauréat du prix d’alphabétisation UNESCO du Roi Sejong 2009.

De gauche à droite : Mme Laura BUSH, M. OUOBA Bendi Benoît, M. Koïchiro MATSUURA, M. l'Ambassadeur de la République de Corée


De gauche à droite : Mme Laura BUSH, M. OUOBA Bendi Benoît, M. Koïchiro MATSUURA,

M. l'Ambassadeur de la République de Corée

---------------------------

DISCOURSD'ACCEPTATION DUPRIX D'ALPHABETISATION UNESCODU ROI SEJONG 2009

PRONONCEPAR M. BENDI BENOIT OUOBA SECRETAIRE EXECUTIF DE L'ONG TIN TUA

LE 8SEPTEMBRE 2009 AL'UNESCO A PARIS

 

Madame Laura BUSCH,Ambassadrice Honoraire pour l'UNESCO pour la décennie des Nations Unies pourl'Alphabétisation

Monsieur le DirecteurGénéral de l'UNESCO,

Excellences en vostitres, rangs et grades respectifs,

Honorables Invités,

Mesdames, Messieurs,

 

Je ne saurais vous direcombien grandes sont ma joie et ma fierté, de prendre la parole ici à Paris ausiège de l'UNESCO en ce jour 8 septembre, Journée internationale del'Alphabétisation, devant autant de si hautes personnalités, à l'occasion de laremise officielle des Prix d'alphabétisation UNESCO, édition 2009.

La distinction qui a été faiteà l'ONG Tin Tua et à son Programme d'Alphabétisation et d'Education nonformelle à travers le prix d'Alphabétisation Roi Sejong de l'UNESCO, vient couronner plus de deux décennies d'engagement,de détermination, d'efforts d'imagination pour mettre les activités constammentà jour pour répondre aux nouveaux besoins des populations de la région de l'Estdu Burkina Faso.

Pendant longtemps l'estime etla reconnaissance que vouent à Tin Tua les dizaines de milliers  de pauvres villageois que le programmecontribue année après année à sortir de l'ignorance, de l'anonymat et pourbeaucoup de l'indigence, ont constitué pour nous et nos collaborateurs lasource inépuisable de notre motivation à travailler sans relâche et sansfatigue.

Depuis une dizaine d'années laqualité et les performances du programme de Tin Tua ont été reconnues au plannational et sous régional. La stratégie d'alphabétisation de Tin Tua alargement inspiré la nouvelle méthode d'alphabétisation au Burkina Faso. Les problèmesde financement des campagnes d'alphabétisation trouvent de plus en plus dessolutions grâce à l'intervention du Fonds pour l'Alphabétisation et l'Educationnon formelle.

La reconnaissanceinternationale concrétisée par l'attribution du prix d'alphabétisation RoiSejong de l'UNESCO donnera à Tin Tua de l'élan pour un nouvel envol pourdavantage de qualité et de performance en Alphabétisation et en Education nonFormelle.

C'est pour cette raison quenous acceptons ce prix avec fierté parce qu'il vient récompenser les effortsdes milliers d'alphabétiseurs, de superviseurs et de coordonnateursd'alphabétisation : hommes et femmes surtout, qui bravent quotidiennement lesintempéries, les difficultés et les dangers pour rejoindre les villages lesplus enclavés du Burkina pour y apporter le Savoir qui ouvre la route de l'Avoirqui à son tour conduit au Pouvoir et à la Liberté.

Nous voulons exprimer toutenotre profonde gratitude au Pays donateur du Prix : la République de Corée. Aucours des recherches qui ont précédé le démarrage du Programmed'Alphabétisation au Gulmu qui devait donner naissance à Tin Tua nous avonsappris comment la république de Corée s'est illustrée dans la lutte contrel'analphabétisme.

Dès l'annonce de l'obtentiondu prix nous avons pensé à l'utilisation de la somme d'argent qui l'accompagnepour résoudre un problème auquel nous sommes confrontés depuis plusieursannées. Des dizaines d'élèves en majorité des filles qui aprèsl'alphabétisation suivent la formation que nous organisons pour adolescents/tesdans les Centres d'éducation non formelle appelés : Banma Nuara,poursuivent leurs études au collège. Nous étions entrain de chercher commentapporter une aide financière à celles qui se retrouvent sans ressources parcequ'ayant refusé un mariage précoce ou forcé pour pouvoir continuer leursétudes. Nous allons donc créer un fonds pour venir en aide à ces élèves. Nousallons créer également un prix d'excellence en alphabétisation pour encourager lescomités de gestion, les alphabétiseurs, superviseurs, coordonnateurs etapprenants et apprenantes les  plusméritants.

Nous nous réjouissonsd'appartenir à un pays où le Gouvernement sait créer les conditions nécessairespour permettre à tous les acteurs de s'impliquer dans la lutte contrel'analphabétisme. L'adoption de la stratégie du faire- faire  dont le montage institutionnel consiste àfaire jouer à chaque partenaire le rôle qui est le sien et où il y a unavantage comparatif certain selon le principe de « chacun là où il excelle »et la création du fonds pour l'alphabétisation et l'éducation non formellemettent progressivement tous les acteurs à l'aise et permettent au pays defaire des avancées qualitatives.

Nous ne saurons terminer notrepropos sans remercier les partenaires techniques et financiers qui nous ont accompagnésau cours de ces deux décennies d'engagement, de détermination et de choixstratégiques.

Notre dernier mot deremerciement va à l'endroit de l'UNESCO qui nous a donné l'opportunité d'êtredistingué. 

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

 

 

 
< Précédent   Suivant >