mercredi, 24 mai 2017
Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Projet Fonds Commun Genre : Tanli sensibilisé sur les méfaits du mariage forcé

Menu principal

biblio.jpg
 
Bienvenu(e) sur le siteweb de l'Association Tin Tua
Projet Fonds Commun Genre : Tanli sensibilisé sur les méfaits du mariage forcé Version imprimable Suggérer par mail


causerie_debat_tanli_fcg.jpg

Le 22 octobre 2016 s’est tenu dans le village de Tanli (commune de Madjoari) une causerie débat de sensibilisation sur le mariage forcé animée par les facilitateurs communautaires du projet Fonds Commun Genre de l’Association Tin Tua ONG.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités, le projet Fonds Commun Genre (FCFG) de Tin Tua, a organisé une causerie débat de sensibilisation dans le village de Tanli. La population est sortie nombreuse pour participer à l’activité. 

Notons que le mariage forcé est une forme d’union sans le consentement de l’homme ou de la femme. Il s’agit donc d’une violence d’où la nécessité de la combattre. Précisons que les principales victimes de cette violence sont les jeunes filles.

Lors de cette activité de sensibilisation qui s’est voulue participative, les causes de ce type de mariage ainsi que leurs conséquences ont été exposés aux participants. 

Parmi ces causes l’on peut citer entre autres : les coutumes, la pauvreté, l’ignorance, le besoin d’une femme plus jeune, la non scolarisation des filles etc.  
Les traumatismes sexuels, physiques et moraux, le suicide, et le viol, etc. font parties des malheureuses conséquences des mariages forcés.

Rappelons que le projet Fonds Commun Genre a été lancé en décembre 2015 en collaboration avec l’ONG Dakonia afin de contribuer d’ici 2018 à l’amélioration du respect des droits des femmes dans la région de l’Est, plus particulièrement dans les communes de Bogandé, Piéla et Madjoari.


Aimé LOMPO et Ida Joceline OUEDRAOGO.

 
< Précédent   Suivant >