Avis de recrutement Programme RESIANE
AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du programme intitulé RESIANE : « Renforcer durablement et de manière intégrée la résilience des populations vulnérables à l’insécurité nutritionnelle » dans la région de l’Est, financé par l’Union Européenne, l’Association Tin Tua (ATT) en partenariat avec Action Contre la Faim (ACF), HELVETAS Swiss Intercooperation et le Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques (GRET) souhaite recevoir des candidatures pour les postes ci-après :

Poste à pourvoir

Nombre de poste

Lieu d’affectation

Superviseur

Coordonnateur/Coordonnatrice Gouvernance Locale et Redevabilité (GLR)

01

Fada N’Gourma

Coordonnateur Régional

Superviseur Terrain Gouvernance Locale

et Redevabilité (GLR)

01

Komondjari

Coordonnateur GLR

Superviseur Terrain Sécurité Alimentaire

et Moyen d’Existence (SAME)

02

Matiacoali et

Diapaga

Coordonnateur  SAME

Animateur Sécurité Alimentaire

et Moyen d’Existence (SAME)

02

Matiacoali

Superviseur SAME

Responsable Administratif et Financier Junior

01

Fada N’Gourma

RAF ATT/ONG


I- COORDONNATEUR/COORDONNATRICE GOUVERNANCE LOCALE ET REDEVABILITE
1.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Coordonnateur Régional du Programme RESIANE de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :

  •  Stratégie et vision :
- Participer aux différentes réflexions durant le processus d’élaboration de la stratégie Gouvernance Locale et Redevabilité (GLR) du programme RESIANE ;
- Mettre en œuvre la stratégie GLR et son plan opérationnel en donnant à son équipe les orientations et les directives nécessaires ;
- Promouvoir les échanges et les dialogues avec les autorités locales, les acteurs à la base, les Organisations de la Société Civile (OSC), les Comités de Suivi Citoyen (CSC), les services déconcentrés, et les autres acteurs sur les approches et la vision de la GLR dans le cadre du programme RESIANE ;
- Participer à la coordination locale et collaborer avec les autres acteurs de la Gouvernance Locale pour une meilleure synergie et complémentarité des actions ;
- Contribuer à la conception et à la documentation des activités innovatrices à succès en vue de pérenniser le système et le mécanisme de Gouvernance Locale et de Redevabilité ;
- Participer aux différentes réflexions sur les stratégies de sortie du programme.

  •  Gestion du programme :
- Appuyer le Coordonnateur Régional dans la planification stratégique et les prévisions des ressources nécessaires pour la composante GLR ;
- Contribuer à l’élaboration/Elaborer les modules de formations/matériels pédagogiques selon les besoins identifiés ;
-  Participer aux activités de renforcement des capacités des acteurs ciblés concernés par la GLR (autorités locales, société civile, les CSC,…),
- Faciliter le dialogue et la coopération entre les autorités locales, les responsables des OSC et les CSC ; notamment dans la perspectives de leur engagement pour une action publique locale responsable ;
- Appuyer les autorités locales, les responsables des OSC, CSC dans la mise en œuvre des initiatives participatives, en favorisant l’implication des femmes et des jeunes dans le processus de prise de décision ;
- Donner des avis et conseils sur les initiatives de plaidoyer liées à la Sécurité Alimentaire, à la Nutrition, à l’Eau et Assainissements, et au foncier proposées par les OSC, les ONG partenaires, ou les autres structures de développement locale ;
- Engager les partenaires dans une démarche conjointe d’apprentissage continu et d’échange d’expérience sur les principes de la bonne gouvernance ;
- Maintenir une bonne communication et relation avec les partenaires en partageant les résultats de l’analyse de la progression des projets sous ses responsabilités et effectuer des visites sur le terrain ; 
- Accomplir toute autre tâche sur demande du Superviseur.

  •  Gestion d’équipe :
- Créer et maintenir un environnement de travail où prédomine le respect mutuel entre les membres de l’équipe, la cohésion et valorisant la recherche d’excellence individuelle et collective ;
- Démontrer un leadership efficace afin d’assurer que l’équipe sous sa supervision atteigne le niveau souhaité de performance ;
- Assurer le coaching par une supervision constante, quantitative et qualitative, de l’exécution des plans de travail des animateurs/animatrices et superviseurs ;
- Former le personnel sous sa supervision, le doter en ressources et connaissances nécessaires afin qu’il délivre les meilleures performances ;
- Promouvoir la redevabilité et l’engagement de chacun en communiquant clairement et régulièrement les attentes et en donnant des feedbacks constructifs ;
- Promouvoir la bonne communication et circulation de l’information au sein de son équipe.
  •  Gestion Financière :
- Elaborer et soumettre à temps au RAF Junior les prévisions de dépenses de toute son équipe ;
- Vérifier et approuver les demandes de fonds et la justification des dépenses de son équipe ;
- Développer des outils de suivi budgétaire et assurer leur mise en œuvre ;
- Gérer les ressources financières conformément aux budgets approuvés et les lignes budgétaires.
  •  Planification/Rapportage :
- Fournir un rapport de synthèse mensuel au Coordonnateur Régional ;
- Faire le suivi et la revue des rapports périodiques fournis par les superviseurs terrain et les animateurs ;
- Fournir des rapports trimestriels et annuels de la composante GLR ;
- Faire la revue et la validation des documents de meilleures pratiques liées aux activités de GLR fournis par les superviseurs terrain avant de les soumettre au Coordonnateur Régional,
- Vérifier et valider les outils de suivi-évaluation remplis par animateurs/animatrices et les superviseurs (fiche de collecte de données, sources de vérification,…) et en respectant le système de suivi-évaluation en place ;
- Assurer la disponibilité des données de suivi-évaluation et de capitalisation pour l’intégration dans la base de données ;
- Préparer et participer à la conduite des évaluations, évaluation à mi-parcours et évaluation finale et toutes autres enquêtes.

  •  Représentation :
- Participer aux différentes réunions d’équipe et à toute autre réunion jugée pertinente ;
- Représenter la composante GLR lors des cadres de concertation et auprès des différents services étatiques locaux ;
- Développer des relations de travail positives avec les membres du consortium et autres organisations présentes dans les zones d’intervention ;
- Entretenir de bonnes relations de travail avec les autorités locales, les OSC, les CSC et les communautés à la base.

1.2 Qualifications et aptitudes requises 
- Être titulaire d’un diplôme de niveau universitaire  BAC+4 en Sciences Sociales, politiques, Droit, Développement Local ou diplôme jugé équivalent ;
- Avoir au minimum quatre (04) ans d’expérience avec les ONG, dont deux (02) ans en tant que responsable dans un poste similaire ;
- Disposer d’une solide expérience dans la décentralisation, l’appui à la planification locale, la redevabilité, la gestion des conflits et la sécurisation foncière ;
- Avoir une expérience en gestion des projets, en formation pour adulte et en conception d’outil de formation ;
- Avoir des capacités en mobilisation communautaire et appui aux OSC.
- Avoir de bonnes connaissances en informatique surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, ...) et Internet

II-SUPERVISEUR TERRAIN GOUVERNANCE LOCALE ET REDEVABILITE
2.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Coordonnateur Gouvernance Locale et Redevabilité du Programme RESIANE de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :

- Appuyer le Coordonnateur GLR dans la coordination, la mise en œuvre des activités terrain de la composante GLR ;
- Participer aux activités de renforcement des capacités des acteurs ciblés concernés par la GLR (autorités locales, société civile, les CSC,…),
- Faciliter le dialogue et la coopération entre les autorités locales, les responsables des OSC et les CSC ; notamment dans la perspectives de leur engagement pour une action publique locale responsable ;
- Appuyer les autorités locales, les responsables des OSC, CSC dans la mise en œuvre des initiatives participatives, en favorisant l’implication des femmes et des jeunes dans le processus de prise de décision ;
- Participer aux réflexions sur les initiatives de plaidoyer liées à la Sécurité Alimentaire, à la Nutrition, à l’Eau et Assainissements, et au foncier proposées par les OSC, les ONG partenaires, ou les autres structures de développement locale ;
- Faciliter l’engagement des partenaires dans une démarche conjointe d’apprentissage continu et d’échange d’expérience sur les principes de la bonne gouvernance ;
- Maintenir une bonne communication et relation avec les partenaires en partageant les résultats de l’analyse de la progression des projets sous ses responsabilités; 
- Assurer la gestion des rapports écrits, des procès-verbaux des réunions tenues au niveau locale ;
- Démontrer un leadership efficace afin d’assurer que l’équipe sous sa supervision atteigne le niveau souhaité de performance ;
- Assurer le coaching par une supervision constante, quantitative et qualitative, de l’exécution des plans de travail des animateurs/animatrices;
- Former le personnel sous sa supervision, le doter en ressources et connaissances nécessaires afin qu’il délivre les meilleures performances ;
- Promouvoir la redevabilité et l’engagement de chacun en communiquant clairement et régulièrement les attentes et en donnant des feedbacks constructifs ;
- Promouvoir la bonne communication et circulation de l’information au sein de son équipe.
- Proposer à temps au Coordonnateur GLR les prévisions de dépenses pour les activités terrain;
- Vérifier et approuver les demandes de fonds et la justification des dépenses de son équipe ;
- Fournir au Coordonnateur GLR en plus des rapports périodiques, le rapport de mission pour chaque mouvement sur le terrain en se basant  sur les TdRs des missions prévues;
- Faire le suivi et la revue des rapports fournis par les animateurs ;
- Fournir des rapports trimestriels et annuels de la composante GLR ;
- Contribuer à la rédaction des rapports trimestriels et annuels de la composante GLR,
- Participer à l’élaboration des documents de meilleures pratiques liées aux activités de GLR,
- Vérifier et valider les outils de suivi-évaluation remplis par les animateurs/animatrices, en respectant le système de suivi-évaluation en place ;
- Veiller à toute suggestions qui permettront d’améliorer la qualité de l’activité ou du programme ;
- Participer à la conduite des évaluations, évaluation à mi-parcours et évaluation finale et toutes autres enquêtes.
- S’assurer que ses animateurs/animatrices respectent les consignes de sécurité du programme, etc. 
- Accomplir toute autre tâche sur demande du supérieur hiérarchique.

2.2 Qualifications et aptitudes requises 
- Être titulaire d’un diplôme de niveau universitaire  BAC+2 en Sciences Sociales, politiques, Droit, Développement Local ou diplôme jugé équivalent ;
- Avoir au minimum trois (03) ans d’expérience avec les ONG, dont deux (02) ans en tant que responsable dans un poste similaire ;
- Disposer d’une solide expérience dans l’appui à la planification locale, la redevabilité, la gestion des conflits et la sécurisation foncière ;
- Forte expérience dans le développement des relations avec les acteurs étatiques et non étatiques ;
- Expérience en formation, renforcement des capacités ;
- Avoir de bonnes connaissances en informatique surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, ...) et Internet

III- SUPERVISEUR TERRAIN SECURITE ALIMENTAIRE ET MOYEN D’EXISTANCE (SAME) 
3.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Coordonnateur SAME du Programme RESIANE de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :

- Appuyer le Coordonnateur SAME dans la coordination, la mise en œuvre des activités terrain de la composante SAME ;
- Maintenir  un mécanisme de supervision inclusif avec tous les acteurs œuvrant au relèvement économique, le développement et la sécurité alimentaire de la zone d’intervention (services techniques déconcentrés de l’Etat, équipes terrains des ONG partenaires) ;
- Représenter le volet SAME du programme au niveau locale (zone d’intervention) à toutes les réunions de coordination locale (zone d’intervention) traitant des problématiques de développement économique et de sécurité alimentaire dans les zones sous sa responsabilité, sous la supervision du Coordonnateur SAME du programme ;
- Participer aux réflexions sur les initiatives de plaidoyer liées à la Sécurité Alimentaire, à la Nutrition, à l’Eau et Assainissements, et au foncier proposées par les OSC, les ONG partenaires, ou les autres structures de développement locale ;
- Maintenir une bonne communication et relation avec les partenaires en partageant les résultats de l’analyse de la progression des projets sous ses responsabilités avec l’accompagnement du Coordonnateur SAME ;
- Assurer la gestion des rapports écrits, des procès-verbaux des réunions tenues au niveau locale ;
- Mener des visites régulières sur le terrain pour rencontrer les bénéficiaires SAME du programme, les autorités locales et coutumières et rendre compte à la hiérarchie.  
- Assurer la mise en œuvre logistique des activités SAME (planning des mouvements, suivi des stocks, besoin en équipement de son équipe, besoin en équipements pour les activités, etc.) ;
- Assurer le coaching par une supervision constante, quantitative et qualitative, de l’exécution des plans de travail des animateurs/animatrices;
- Former le personnel sous sa supervision, le doter en ressources et connaissances nécessaires afin qu’il délivre les meilleures performances ;
- Promouvoir la redevabilité et l’engagement de chacun en communiquant clairement et régulièrement les attentes et en donnant des feedbacks constructifs ;
- Promouvoir la bonne communication et circulation de l’information au sein de son équipe.
- Proposer à temps au Coordonnateur SAME les prévisions de dépenses pour les activités terrain;
- Vérifier et approuver les demandes de fonds et la justification des dépenses de son équipe ;
- Fournir au Coordonnateur SAME en plus des rapports périodiques, le rapport de mission pour chaque mouvement sur le terrain en se basant  sur les TdRs des missions prévues;
- Faire le suivi et la revue des rapports fournis par les animateurs ;
- Fournir des rapports trimestriels et annuels de la composante au coordonnateur SAME ;
- Contribuer à la rédaction des rapports trimestriels et annuels de la composante SAME,
- Participer à l’élaboration des documents de meilleures pratiques liées aux activités de SAME,
- Vérifier et valider les outils de suivi-évaluation remplis par les animateurs/animatrices, en respectant le système de suivi-évaluation en place ;
- Veiller à toute suggestions qui permettront d’améliorer la qualité de l’activité ou du programme ;
- Participer à la conduite des évaluations, évaluation à mi-parcours et évaluation finale et toutes autres enquêtes.
- S’assurer que ses animateurs/animatrices respectent les consignes de sécurité du programme, etc. 
- Rigueur dans le respect des procédures ;
- Accomplir toute autre tâche sur demande du supérieur hiérarchique.

3.2 Qualifications et aptitudes requises
- Être titulaire au moins d’un diplôme de niveau universitaire  BAC+2 en agronomie, Sciences Sociales, gestion et santé publique ou tout autre diplôme jugé équivalent ;
- Avoir au minimum trois (03) ans d’expérience avec les ONG, dont deux (02) ans en tant que responsable dans un poste similaire ;
- Une expérience significative dans le domaine de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence.
- Avoir une expérience professionnelle dans la supervision d’activités SAME à forte participation communautaire.
- Avoir une expérience professionnelle de coordination avec des autorités administratives, communautaires, civiles, militaires et des autres acteurs locaux.
- Expérience en formation, renforcement des capacités ;
- Avoir de bonnes connaissances en informatique surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, ...) et Internet

IV- ANIMATEUR/ANIMATRICE SECURITE ALIMENTAIRE ET MOYEN D’EXISTANCE (SAME)
 4.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Superviseur SAME du Programme RESIANE de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :
- Mener des activités de mobilisation des communautés bénéficiaires ;
- Faciliter le processus de mobilisation, de participation, d’organisation des organisations communautaires de base de façon à assurer correctement la mise en œuvre des activités et la durabilité des interventions du projet ;
- Faciliter le renforcement de capacité des organisations communautaires de base, les leaders communautaires et autres partenaires dans la compréhension des activités mis en œuvre dans le cadre du programme afin d’améliorer les moyens de survies communautaires en rapport avec la disponibilité, l’accessibilité, l’utilisation des ressources pour assurer la sécurité alimentaire ;
- Identifier les capacités locales dans les zones d’interventions (personnes ressources, préparer les matériels d’information, de sensibilisation et de formation nécessaires aux sessions de mobilisation, etc.) ;
- Organiser les sessions de mobilisation et formation avec les communautés en coordination avec les autres membres de l’équipe terrain ;
- S’assurer que les messages sont compris par les bénéficiaires ;
- Appliquer les méthodologies définies par le coordonnateur SAME (étapes du processus d’identification des bénéficiaires, format de listes de bénéficiaires, etc.) ;
- Informer des problèmes et contraintes rencontrés et proposer des solutions ;
- Participer aux activités de suivi et évaluation du projet ;
- Contribuer au suivi et à l’analyse de l’évolution du contexte socio-économique, agricole, des marchés et  de la sécurité alimentaire dans les zones d’intervention ;
- Contribuer à la collecte des données de suivi et évaluation du projet (suivi post distribution, enquêtes ménage, etc.) ;
- Participer activement aux enquêtes, évaluation, leçons apprises et analyses de la situation alimentaire et nutritionnelles des ménages, afin d’élaborer la cartographie des groupes vulnérables, et proposer des axes d’interventions appropriés ;
- Faciliter la mise en œuvre des conseils techniques à travers les approches appropriées retenues telles les l’approche globale des moyens d’existence, les champs écoles ou tout autre projet modèle ;
- Entreprendre des visites de suivi réguliers afin de s’assurer que les activités planifiées soient mises en œuvre dans le respect des termes de référence et normes/standards techniques définies dans le programme ;
- Aider dans l’élaboration des différents rapports du programme (hebdomadaires, mensuels, trimestriels, annuels, rapport d’évaluations, leçons apprises) dans le respect des exigences de qualité et de délai requis) ;
- Rigueur dans le respect des procédures ;
- Accomplir toute autre tâche sur demande du supérieur hiérarchique.

4.2 Qualifications et aptitudes requises 
- Etre titulaire du BAC avec au moins deux (02) années d’expériences dans le domaine du développement communautaire ou être titulaire du BEPC avec au moins cinq (05) années d’expériences dans le domaine du développement communautaire.
- Connaissance des principes de base en sécurité alimentaire. 
- Avoir une bonne attitude à communiquer avec des personnes vulnérables.
- Etre disponible immédiatement.
- Etre de bonne moralité.
- Etre respectueux/se des autres et des autres cultures. 
- Avoir une bonne connaissance de la zone d’intervention.
- Avoir des aptitudes confirmées en animation et en mobilisation communautaire;
- Avoir de très bonnes aptitudes en communication interpersonnelle;
- Avoir une forte autonomie dans le travail et la prise d’initiative, un esprit ’équipe, et un très bon relationnel (personnel, institutions, partenaires)
- Etre en mesure d’appréhender facilement de nouvelles matières et d’apprendre rapidement de nouvelles choses 
- Avoir une expérience dans l’utilisation d’outils de collecte de données qualitatives et quantitatives;
- Etre apte à effectuer de nombreux déplacements à moto sur le terrain
- Avoir une maîtrise de la langue ou des langues parlées dans la zone d’intervention (Gulmancema, Moore, Fulfulde);
- Accepter de résider et de travailler dans une des communes rurales du programme 
- Etre âgé de vingt-cinq (25) ans au moins 
- Une expérience de travail dans le domaine humanitaire (plus particulièrement dans la sécurité alimentaire), serait un atout

  •  Représentation (valable pour toute l’équipe GLR et SAME) :

- Participer aux différentes réunions d’équipe et à toute autre réunion jugée pertinente ;
- Représenter la composante GLR/SAME lors des cadres de concertation et auprès des différents services étatiques locaux ;
- Développer des relations de travail positives avec les membres du consortium et autres organisations présentes dans les zones d’intervention ;
- Entretenir de bonnes relations de travail avec les autorités locales, les OSC, les CSC et les communautés à la base.

V- RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER Junior
     5.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Responsable Administratif et Financier de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :
Tâches administratives
- Assister le coordonnateur régional dans les processus d’évaluation des performances et veiller à l’acheminement des fiches au service RH de l’Association Tin Tua ;
- Transmettre au service RH dans les délais, les différentes modifications de salaires du mois en cours.
- Veiller à l’établissement de la paie et au contrôle des états de paie avant imputation ;
- Assurer la ventilation et le classement des états et bulletins de paie ;
- Préparer et régler les déclarations fiscales et sociales obligatoires ;
- Assister les collègues et les partenaires dans l’organisation de l’information relative au programme : classements physiques, classement informatique partagé, assistance à la communication interne à l’équipe et externe ; cette tâche sera menée en complémentarité avec la/le secrétaire comptable;
- Participer efficacement à l’organisation d’évènements (mission, ateliers, réunions, etc), notamment pour tout ce qui est organisationnel, administratif et logistique ;
- Veiller à tout moment à ce que les termes des conventions de partenariat soient respectés, notamment en matière d’obligation et de délais contractuel.

Tâches financières
Budget
- Établir un calendrier de préparation des budgets (SAME, GLR, Santé) ;
- Établir les budgets du programme RESIANE ;
- Participer à l’établissement des budgets consolidés de l’Association Tin Tua ONG ;
- Suivre l’exécution des budgets (du programme RESIANE) en analysant les écarts entre réalisation et prévisions, en recherchant leur cause, en informant les responsables (Coordonnateur Régional et RAF Siège) et en proposant les mesures correctives appropriées ;
- Définir et suivre les indicateurs financiers.
Trésorerie
- Élaborer les prévisions de trésorerie à partir du budget ;
- Actualiser les prévisions à partir des informations et des données réelles ;
- Contrôler les positions des comptes bancaires ;
- Suivre et contrôler les demandes de remboursement et d’approvisionnement de fonds ;
- Établir les différents types de rapports du programme.
Autres 
- Tenir à jour, de façon anticipée et rétroactive, un tableau de suivi des marchés et contrats en cours d’exécution, intervenant dans le cadre de l’exécution du programme RESIANE (respect des délais, des obligations contractuelles) ;
- Renseigner périodiquement le logiciel de suivi évaluation pour tout ce qui touche aux aspects contractuels (convention de financement et marchés) et d’exécution budgétaire ;
- Assurer toutes autres tâches ponctuelles à la demande de son supérieur hiérarchique.

5.2 Qualifications et aptitudes requises 
- Etre titulaire  d’un Bac + 3 au moins en gestion, finances – comptabilité – contrôle ou tout autre diplôme équivalent ; 
- Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique et justifier d’au moins trois (03) ans d’expérience professionnelle;
- Avoir une bonne connaissance de logiciel de comptabilité en général et de SAGE en particulier.

VI-CONDITIONS GENERALES VALABLES POUR TOUS LES POSTES
- Etre de nationalité burkinabé ;
- Accepter de travailler en dehors des heures de service et en cas de nécessité de service ;
- Etre apte à faire des déplacements fréquents sur le terrain à moto,
- Etre âgé d’au moins 18 ans (excepté le poste d’animateur/animatrice (25 ans minimum)) ;
- Etre disponible immédiatement ;
- La maîtrise du Gulmancema, du moore ou du Fulfuldé sera un atout. 
- Etre de bonne moralité, courtois et communicatif ;
- Accepter de travailler à un rythme soutenu, sous pression et de vivre en milieu rural.
- Avoir une forte autonomie dans le travail et la prise d’initiative, un esprit d’équipe, et un très bon relationnel (personnel, institutions, partenaires) ; 
- Etre capable de travailler en équipe; 
- Etre respectueux/se des autres et des autres cultures;
- Les candidat(e)s aux différents devront être immédiatement disponibles.


VII-COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE
Les candidat(e)s doivent fournir les documents suivants : 
- Une demande manuscrite adressée au Directeur Exécutif  de l’ATT/ONG ; 
- Une lettre de motivation (deux pages maximum) ; 
- Un curriculum vitae (CV) (cinq pages maximum) faisant état du parcours scolaire, des diplômes obtenus, de toute expérience professionnelle par ordre chronologique inversé, des compétenceslinguistiques et de tout autre titre (ou certification) professionnel ; Noms et Coordonnées (numéros de téléphone) de deux (2) références professionnelles. Veuillez clairement spécifier le rapport de référence professionnelle avec le/la candidat(e) (par exemple, superviseur, ancien collègue, autre) ;
- Des copies certifiées conformes des diplômes et attestations de formations certifiantes, copies des certificats ou attestations de travail et stages…
N.B : Un complément de pièces vous sera demandé en cas d’admissibilité.


VIII. NATURE ET DUREE DU CONTRAT
Les candidats(es) qui seront retenus(es) bénéficieront d’un contrat à durée déterminée d’une année renouvelable après évaluation.


IX. PROCEDURES DE RECRUTEMENT :
Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier, suivi d’un entretien oral et de Tests écrits et/ou mise en situation (assessment center)  avec les candidat(e)s présélectionné(e)s. 


X. LIEU ET DATE DE DEPÔT DES DOSSIERS :
Les dossiers de candidature sous plis fermé avec la mention « RECRUTEMENT (le nom du poste) Programme RESIANE » seront réceptionnés tous les jours ouvrables de 08 heures à 16 heures et les vendredis de 08 heures à 13 heures au siège de l’Association Tin-Tua (ATT), au secteur 3 à Fada N’Gourma (Tel : 24 77 01 26) ou à la représentation de ATT/ONG, sis au secteur 22 (ancien secteur 13) de ouagadougou (Tel : 25 36 04 22).
La date limite de réception des dossiers est fixée au mercredi 30 août 2017. 


XI. DIVERS :
- Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
- Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s pour la suite du processus. 
- L’Association Tin Tua/ONG se réserve le droit de ne donner suite à tout ou partie de ce présent appel à candidature;