mardi, 24 octobre 2017
Accueil

Menu principal

biblio.jpg
 
Bienvenu(e) sur le siteweb de l'Association Tin Tua
Avis de recrutement de Superviseurs Terrains - Programme RESIANE Version imprimable Suggérer par mail
AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du programme intitulé RESIANE : « Renforcer durablement et de manière intégrée la résilience des populations vulnérables à l’insécurité nutritionnelle » dans la région de l’Est, financé par l’Union Européenne, l’Association Tin Tua (ATT) en partenariat avec Action Contre la Faim (ACF), HELVETAS Swiss Intercooperation et le Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques (GRET) souhaite recevoir des candidatures pour les postes ci-après :

Poste à pourvoir

Nombre de poste

Lieu d’affectation

Superviseur

Superviseur Terrain Gouvernance Locale

et Redevabilité (GLR)

01

Komondjari

Coordonnateur GLR

Superviseur Terrain Sécurité Alimentaire

et Moyen d’Existence (SAME)

02

Matiacoali et

Diapaga

Coordonnateur  SAME


I-SUPERVISEUR TERRAIN GOUVERNANCE LOCALE ET REDEVABILITE
1.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Coordonnateur Gouvernance Locale et Redevabilité du Programme RESIANE de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :

- Appuyer le Coordonnateur GLR dans la coordination, la mise en œuvre des activités terrain de la composante GLR ;
- Participer aux activités de renforcement des capacités des acteurs ciblés concernés par la GLR (autorités locales, société civile, les CSC,…) ;
- Faciliter le dialogue et la coopération entre les autorités locales, les responsables des OSC et les CSC ; notamment dans la perspectives de leur engagement pour une action publique locale responsable ;
- Appuyer les autorités locales, les responsables des OSC, CSC dans la mise en œuvre des initiatives participatives, en favorisant l’implication des femmes et des jeunes dans le processus de prise de décision ;
- Participer aux réflexions sur les initiatives de plaidoyer liées à la Sécurité Alimentaire, à la Nutrition, à l’Eau et Assainissements, et au foncier proposées par les OSC, les ONG partenaires, ou les autres structures de développement locale ;
- Faciliter l’engagement des partenaires dans une démarche conjointe d’apprentissage continu et d’échange d’expérience sur les principes de la bonne gouvernance ;
- Maintenir une bonne communication et relation avec les partenaires en partageant les résultats de l’analyse de la progression des projets sous ses responsabilités ; 
- Assurer l’organisation et la facilitation des visites terrain des partenaires et les activités de suivi-évaluation ;
- Assurer la gestion des rapports écrits, des procès-verbaux des réunions tenues au niveau locale ;
- Démontrer un leadership efficace afin d’assurer que l’équipe sous sa supervision atteigne le niveau souhaité de performance ;
- Assurer le coaching par une supervision constante, quantitative et qualitative, de l’exécution des plans de travail des animateurs/animatrices ;
- Former le personnel sous sa supervision, le doter en ressources et connaissances nécessaires afin qu’il délivre les meilleures performances ;
- Promouvoir la redevabilité et l’engagement de chacun en communiquant clairement et régulièrement les attentes et en donnant des feedbacks constructifs ;
- Promouvoir la bonne communication et circulation de l’information au sein de son équipe ;
- Proposer à temps au Coordonnateur GLR les prévisions de dépenses pour les activités terrain ;
- Vérifier et approuver les demandes de fonds et la justification des dépenses de son équipe ;
- Fournir au Coordonnateur GLR en plus des rapports périodiques, le rapport de mission pour chaque mouvement sur le terrain en se basant  sur les TdRs des missions prévues ;
- Faire le suivi et la revue des rapports fournis par les animateurs ;
- Fournir des rapports trimestriels et annuels de la composante GLR ;
- Contribuer à la rédaction des rapports trimestriels et annuels de la composante GLR ;
- Participer à l’élaboration des documents de meilleures pratiques liées aux activités de GLR,
- Vérifier et valider les outils de suivi-évaluation remplis par les animateurs/animatrices, en respectant le système de suivi-évaluation en place ;
- Veiller à toute suggestions qui permettront d’améliorer la qualité de l’activité ou du programme ;
- Participer à la conduite des évaluations, évaluation à mi-parcours et évaluation finale et toutes autres enquêtes.
- S’assurer que ses animateurs/animatrices respectent les consignes de sécurité du programme, etc. 
- Accomplir toute autre tâche sur demande du supérieur hiérarchique.

1.2 Qualifications et aptitudes requises 
- Être titulaire d’un diplôme de niveau universitaire  BAC+2 en Sciences Sociales, politiques, Droit, Développement Local ou diplôme jugé équivalent ;
- Avoir au minimum deux (02) ans d’expérience avec les ONG, dont un (01) an en tant que responsable dans un poste similaire ;
- Disposer d’une solide expérience dans l’appui à la planification locale, la redevabilité, la gestion des conflits et la sécurisation foncière ;
- Forte expérience dans le développement des relations avec les acteurs étatiques et non étatiques ;
- Expérience en formation, renforcement des capacités ;
- Avoir de bonnes connaissances en informatique surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, ...) et Internet

II- SUPERVISEUR TERRAIN SECURITE ALIMENTAIRE ET MOYEN D’EXISTANCE (SAME) 
2.1 Description des tâches et responsabilités
Placé(e) sous la supervision directe du Coordonnateur SAME du Programme RESIANE de l’Association Tin Tua, elle/il aura les principales tâches ci-dessous :

- Appuyer le Coordonnateur SAME dans la coordination, la mise en œuvre des activités terrain de la composante SAME ;
- Maintenir  un mécanisme de supervision inclusif avec tous les acteurs œuvrant au relèvement économique, le développement et la sécurité alimentaire de la zone d’intervention (services techniques déconcentrés de l’Etat, équipes terrains des ONG partenaires) ;
- Appuyer la mise en œuvre des aménagements de bas-fonds, de sites maraichers et des activités de défense et restauration des sols ;
- Appuyer la mise en place des démonstrations et l’organisation des visites d’échanges ; 
- Assurer l’organisation et la facilitation des visites terrain des partenaires et les activités de suivi-évaluation ;
- Représenter le volet SAME du programme au niveau locale (zone d’intervention) à toutes les réunions de coordination locale (zone d’intervention) traitant des problématiques de développement économique et de sécurité alimentaire dans les zones sous sa responsabilité, sous la supervision du Coordonnateur SAME du programme ;
- Participer aux réflexions sur les initiatives de plaidoyer liées à la Sécurité Alimentaire, à la Nutrition, à l’Eau et Assainissements, et au foncier proposées par les OSC, les ONG partenaires, ou les autres structures de développement locale ;
- Maintenir une bonne communication et relation avec les partenaires en partageant les résultats de l’analyse de la progression des projets sous ses responsabilités avec l’accompagnement du Coordonnateur SAME ;
- Assurer la gestion des rapports écrits, des procès-verbaux des réunions tenues au niveau locale ;
- Mener des visites régulières sur le terrain pour rencontrer les bénéficiaires SAME du programme, les autorités locales et coutumières et rendre compte à la hiérarchie ;
- Assurer la mise en œuvre logistique des activités SAME (planning des mouvements, suivi des stocks, besoin en équipement de son équipe, besoin en équipements pour les activités, etc.) ;
- Assurer le coaching par une supervision constante, quantitative et qualitative, de l’exécution des plans de travail des animateurs/animatrices;
- Former le personnel sous sa supervision, le doter en ressources et connaissances nécessaires afin qu’il délivre les meilleures performances ;
- Promouvoir la redevabilité et l’engagement de chacun en communiquant clairement et régulièrement les attentes et en donnant des feedbacks constructifs ;
- Promouvoir la bonne communication et circulation de l’information au sein de son équipe ;
- Proposer à temps au Coordonnateur SAME les prévisions de dépenses pour les activités terrain;
- Vérifier et approuver les demandes de fonds et la justification des dépenses de son équipe ;
- Fournir au Coordonnateur SAME en plus des rapports périodiques, le rapport de mission pour chaque mouvement sur le terrain en se basant  sur les TdRs des missions prévues ;
- Faire le suivi et la revue des rapports fournis par les animateurs ;
- Fournir des rapports trimestriels et annuels de la composante au coordonnateur SAME ;
- Contribuer à la rédaction des rapports trimestriels et annuels de la composante SAME ;
- Participer à l’élaboration des documents de meilleures pratiques liées aux activités de SAME ;
- Vérifier et valider les outils de suivi-évaluation remplis par les animateurs/animatrices, en respectant le système de suivi-évaluation en place ;
- Veiller à toute suggestions qui permettront d’améliorer la qualité de l’activité ou du programme ;
- Participer à la conduite des évaluations, évaluation à mi-parcours et évaluation finale et toutes autres enquêtes ;
- S’assurer que ses animateurs/animatrices respectent les consignes de sécurité du programme, etc. 
- Rigueur dans le respect des procédures ;
- Accomplir toute autre tâche sur demande du supérieur hiérarchique.

2.2 Qualifications et aptitudes requises
- Être titulaire d’un diplôme de niveau universitaire  BAC+2 en agronomie, Sciences Sociales, gestion et santé publique ou de Technicien Superieur d'Agiculture avec deux (02) ans d'expérience avec les ONG, dont un (01) an en tant que responsable dans un poste similaire ou être titulaire du diplôme d'Agent Technique d'Agriculture avec au minimum six (06) ans d'expérience avec les ONG, dont deux (02) ans en tant que responsable dans un poste similaire ;
- Une expérience significative dans le domaine de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence ;
- Avoir une expérience professionnelle dans la supervision d’activités SAME à forte participation communautaire ;
- Avoir une expérience professionnelle de coordination avec des autorités administratives, communautaires, civiles, militaires et des autres acteurs locaux ;
- Expérience en formation, renforcement des capacités ;
- Avoir de bonnes connaissances en informatique surtout en MS Office (Word, Excel, Power point, ...) et Internet.


  • Représentation (valable pour toute l’équipe GLR et SAME) :

- Participer aux différentes réunions d’équipe et à toute autre réunion jugée pertinente ;
- Représenter la composante GLR/SAME lors des cadres de concertation et auprès des différents services étatiques locaux ;
- Développer des relations de travail positives avec les membres du consortium et autres organisations présentes dans les zones d’intervention ;
- Entretenir de bonnes relations de travail avec les autorités locales, les OSC, les CSC et les communautés à la base.


III-CONDITIONS GENERALES VALABLES POUR TOUS LES POSTES
- Être de nationalité burkinabé ;
- Accepter de travailler en dehors des heures de service et en cas de nécessité de service ;
- Être apte à faire des déplacements fréquents sur le terrain à moto,
- Être âgé d’au moins 18 ans (excepté le poste d’animateur/animatrice (25 ans minimum)) ;
- Être disponible immédiatement ;
- La maîtrise du Gulmancema, du moore ou du Fulfuldé sera un atout. 
- Être de bonne moralité, courtois et communicatif ;
- Accepter de travailler à un rythme soutenu, sous pression et de vivre en milieu rural ;
- Avoir une forte autonomie dans le travail et la prise d’initiative, un esprit d’équipe, et un très bon relationnel (personnel, institutions, partenaires) ; 
- Etre capable de travailler en équipe; 
- Etre respectueux/se des autres et des autres cultures ;
- Les candidat(e)s aux différents devront être immédiatement disponibles.

IV-COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE
Les candidat(e)s doivent fournir les documents suivants : 
- Une demande manuscrite adressée au Directeur Exécutif  de l’ATT/ONG ; 
- Une lettre de motivation (deux pages maximum) ; 
- Un curriculum vitae (CV) (cinq pages maximum) faisant état des diplômes obtenus, de toute expérience professionnelle par ordre chronologique inversé avec un résumé des missions confiées à chaque poste, des compétences linguistiques et de tout autre titre (ou certification) professionnel ; Noms et Coordonnées (numéros de téléphone) de deux (2) références professionnelles. Veuillez clairement spécifier le rapport de référence professionnelle avec le/la candidat(e) (par exemple, superviseur, ancien collègue, autre) ;
- Des copies certifiées conformes des diplômes et attestations de formations certifiantes, copies des certificats ou attestations de travail et stages…

N.B : Un complément de pièces vous sera demandé en cas d’admissibilité.


V. NATURE ET DUREE DU CONTRAT
Les candidats(es) qui seront retenus(es) bénéficieront d’un contrat à durée déterminée d’une année renouvelable après évaluation.


VI. PROCEDURES DE RECRUTEMENT
Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier, suivi d’un entretien oral et de Tests écrits et/ou mise en situation (assessment center)  avec les candidat(e)s présélectionné(e)s. 


VII. LIEU ET DATE DE DEPÔT DES DOSSIERS
Les dossiers de candidature sous plis fermé avec la mention « RECRUTEMENT (le nom du poste) Programme RESIANE » seront réceptionnés tous les jours ouvrables de 08 heures à 16 heures et les vendredis de 08 heures à 13 heures au siège de l’Association Tin-Tua (ATT), au secteur 3 à Fada N’Gourma ou à la représentation de Tin Tua à Ouagadougou, sis au secteur 13. 
La date limite de réception des dossiers est fixée au mardi 26 septembre 2017 à 16h00. 


VIII. DIVERS
- Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
- Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s pour la suite du processus. 
- L’Association Tin Tua/ONG se réserve le droit de ne donner suite à tout ou partie de ce présent appel à candidature.
 
Suivant >