dimanche, 24 septembre 2017
Accueil

Menu principal

biblio.jpg
 
Bienvenu(e) sur le siteweb de l'Association Tin Tua
Avis de recrutement d'un animateur ou une animatrice temporaire Version imprimable Suggérer par mail
1. Contexte et justification
La première phase du Programme National de Biodigesteurs du Burkina Faso (PNB-BF) qui s’est déroulée de 2010 à 2013 a enregistré des résultats significatifs en termes de mise en place d’infrastructures devant servir à asseoir les bases solides d’une émergence et d’un développement durable du secteur du biogaz au Burkina Faso. En effet, le programme a soutenu le développement des capacités de plusieurs institutions et organisations nationales dont :
- quinze (15) partenaires de mise en œuvre (PMO) ;
- la formation de 155 maçons fonctionnels, 
- la mise en place de huit (8) Coopératives de maçons ; 
- etc. 
Le secteur naissant de la technologie a soutenu la construction de 4014 biodigesteurs dans les treize (13) régions de notre pays.  
La deuxième phase en cours d’exécution, (2014-2017), ambitionne renforcer les acquis de la première phase, voir contribuer à une meilleure structuration du secteur biogaz. Cette structuration sera bâtie autour des Entreprises de Construction de Biodigesteurs (ECB). La phase II a pour objectif spécifique majeur la création d’un environnement favorable à la construction et à la valorisation de 18 200 Biodigesteurs. 

A ce titre, le programme met en œuvre une démarche pour le renforcement des capacités des acteurs de l’offre et de la demande du secteur par un transfert successif et participatif des capacités techniques et financières. En effet, l’organisation des acteurs de l’offre de service (maçons, ECB et fournisseurs d’accessoires) doit permettre de répondre aux besoins de la clientèle, voire anticiper sur des besoins spécifiques crées par le marché. Ainsi, pour assurer la satisfaction du client,  les Entreprises de Construction de Biodigesteurs doivent assurer, entre autres, les services suivants : la promotion de la technologie, le marketing, la construction et le service après vente dont la formation, la vulgarisation agricole, etc. L’exécution de tous ces services s’inscrit dans le cadre du processus de professionnalisation des ECB qui, parfois, s’associent les services de personnes ressources qualifiées. 
C’est pourquoi dans le cadre de la formation et du suivi des ménages pour une utilisation optimale du biodigesteur, les ECB ont besoin de l’accompagnement des animateurs temporaires. En effet, une bonne opérationnalisation des services en vulgarisation agricole pourra contribuer à une meilleure valorisation de la technologie du biodigesteur par les clients. C’est pourquoi le Directeur Exécutif de L’Association Tin-Tua ONG, Partenaire de Mise en Œuvre dans la Région, a  décidé de recruter 01  Animateur/Animatrice temporaire, au profit de la Coopérative. 

2. Rôle de l’animateur/trice temporaire
- Rendre dynamique le service appui-conseil en vulgarisation agricole de la coopérative des maçons à la pleine satisfaction des clients, en termes des avantages à tirer de la technologie du biodigesteur. 
-  Recycler les membres de la coopérative en vulgarisation agricole et en technique de formation des adultes ;
- Jouer un rôle de facilitation et d’aide à la décision en apportant des informations techniques aux producteurs.

3. Responsabilités de l’animateur/trice temporaire
3.1 Mission
Sous la supervision conjointe du Point Focal du PMO et du président de l’ECB, l’animateur/trice aura pour mission d’œuvrer à la consolidation des acquis en termes d’utilisation de la technologie par la clientèle, mais surtout d’accompagner les client(e)s à améliorer le niveau de gestion de la technologie. 
3.2 Tâches de l’animateur/trice temporaire
L’animateur/trice temporaire devra exécuter les tâches suivantes :
3.2.1. Communication des ménages
- Etablir un contact permanent avec les client(e)s, de manière à identifier les difficultés en lien avec la bonne fonctionnalité des biodigesteurs construits
- Sensibiliser les ménages pour une prise en charge des difficultés identifiées
- Sensibiliser les ménages sur le respect de leur engagement en matière de la fonctionnalité permanente de leurs biodgesteurs ; 
- Sensibiliser les ménages sur la mise en place des clubs d’utilisateurs
- Participer à l’animation des clubs d’utilisateurs ;
- Encourager le partage d’expériences entre les membres des clubs.

3.2.2. Formation
- Assurer la formation continue à domicile des ménages sur l’entretien courant du biodigesteur ;
- Assurer la formation à domicile des ménages sur la gestion de l’effluent ;
- Mettre en place des outils de vulgarisations pour renforcer la confiance et les capacités des ménages autour de la technologie.

3.2.3. Encadrement
- Assurer un encadrement rapproché et continu des ménages pour s’adapter aux exigences du biodigesteur ;
- Promouvoir les bonnes pratiques agro-sylvo-pastorales au sein des ménages ;
- Organiser les ménages en clubs d’utilisateurs ;
- Capitaliser et mettre à l’échelle les bonnes pratiques ;
- Produire et transmettre à bonne date au Point Focal, les différents documents et rapports.

3.2.4. Marché de compost
- Favoriser la production de compost de qualité et le développement d’un marché au niveau local ;
- Favoriser la mise en place de points de vente du compost ;
- Mettre en relation les producteurs et les acheteurs de compost.

3.2.5. Promo-marketing
Promouvoir la technologie du biodigesteur de manière à renforcer la demande dans la région

3.2.6. Suivi-évaluation
Collecter les attentes des producteurs pour une meilleure prise en charge de leurs besoins par le programme ;
Favoriser la recherche-action en matière d’utilisation de la technologie.

4. Profil et qualifications
- être titulaire du BEPC et avoir 5 ans d’expérience dans le domaine de la vulgarisation agricole (agriculture, élevage, environnement, etc.). 
- avoir une bonne maîtrise de l’andragogie ;
- avoir une bonne connaissance du biodigesteur ;  
- avoir des notions sur les résultats basés sur  les finances ;    
- avoir des connaissances sur la notion du genre ;
- avoir un esprit d’équipe ;
- être doté d’une grande capacité de communication, d’écoute et de négociations ; 
- être capable de stimuler, motiver, coacher et superviser les partenaires ;
- être capable de proposer, développer et de mettre en œuvre des solutions innovantes ; 
- avoir une attitude proactive et favorable à l’apprentissage ;
- Être capable de travailler de façon indépendante en milieu rural  à moto ;
- Parler les langues locales : Gourmatchema, Moore, et autres….

5. Type et durée du contrat
L’animateur/trice retenu sera sous le régime de prestataire de service. La durée du contrat est de six (6) mois renouvelable selon les performances et la disponibilité des financements. 

6. Composition du dossier de candidature
Le dossier de candidature sera constitué : 
- une demande manuscrite adressée à Monsieur le Directeur Exécutif de l’Association Tin Tua, Responsable du PMO ;
- une lettre de motivation ;
- un curriculum vitae actualisé.
-une copie du BEPC
- une copie de la CNIB
- une copie de la carte grise de sa moto

7. Lieu et date de dépôt des dossiers
Les dossiers de candidature seront réceptionnés tous les jours ouvrables de 8 heures à 16 heures à L’Association Tin-Tua (ATT). 
La date limite de réception des dossiers est fixée au 10 Juin  à 13 h 00mn.

8. Déroulement du recrutement
Le recrutement se fera par voie de présélection sur dossier, suivi d’un entretien oral avec les candidats présélectionnés. 

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour l’entretien.
L’Association Tin-Tua se réserve le droit de ne donner aucune suite à cet avis de recrutement

 
< Précédent   Suivant >