mercredi, 24 mai 2017
Accueil

Menu principal

biblio.jpg
 
Bienvenu(e) sur le siteweb de l'Association Tin Tua
Groupe Monde Rural : Mise en place officielle des Comités de Suivi Citoyen de Matiakoali et de Fada Version imprimable Suggérer par mail

echanges_csc_fada.jpg

Dans le souci de garantir une meilleure répartition et un meilleur accès à temps aux producteurs à des intrants et des équipements de qualité, les ONG APME2A, APROS et TIN TUA ont procédé au déploiement de leur mécanisme de suivi-évaluation participatif de cette composante de la politique nationale burkinabé les 18 et 19 juin 2015.

Les Diema de Matiakoali et de Fada N’Gourma ont respectivement abrité ces rencontres placées sous le patronage des délégations spéciales desdites communes avec la bienveillante participation des représentants de la société civile de la province du Gourma et de Diakonia en l’occurrence M. Alassane Lompo et M. Eric Ismaël Ouédraogo. Y ont également pris part les président(e)s des Diema concernés, les représentants des ONG faisant parties du Groupe Monde Rural (GMR) à savoir APME2A, APROS et Tin Tua et les membres des deux Comités de Suivi Citoyen.

Ces derniers auront pour principale mission de veiller, suivre et faire le bilan de la politique nationale en matière d’accès aux intrants et d’équipements de qualité destinés aux producteurs de ces deux communes de la région de l’Est. Ils auront également en charge de mener un plaidoyer auprès des structures compétentes (DRASA-Est, DPASA-Gourma, Mairies de Fada et de Matiakoali, etc.).

« Ce dispositif est le bienvenu pour la région de l’Est afin d’assurer la transparence autour de ces distributions et une répartition optimale des intrants aux producteurs de ces deux communes » dixit Alassane Lompo, représentant de la société civile de la province du Gourma et membre de la Délégation Spéciale de la commune de Fada N’Gourma.

Ces comités qui se veulent le plus représentatif possible regroupent :

-      1 représentant(e) de la structure porteuse du projet ;

-      4 représentant(e)s des producteurs ;

-      1 représentant(e) des autorités coutumières ;

-      1 représentant(e) des femmes ;

-      1 représentant(e) des handicapé(e)s ;

-      1 représentant(e) des jeunes.

La présidence de ces CSC sera assurée par les points focaux des structures porteuses du projet en l’occurrence les Diema de Matiakoali et de Fada N’Gourma.

Le choix des membres des CSC quant à lui, a fait l’objet de sensibilisations et d’échanges avec des leaders et des personnes actives des communes concernées qui ont désigné leur représentant dans le comité.

Notons que les CSC fonctionnent sur le principe du bénévolat et que tous les membres ont réaffirmé lors de ces rencontres d’installation officielle des CSC, leur engagement pour la réussite de leur mission dans l’intérêt des producteurs de leurs communes.

Rappelons également que cette activité fait suite à un long processus initié par l’ONG DIAKONIA qui a débuté en septembre 2014 par entre autres, le renforcement de capacité à Sikasso (Mali) des membres du GMR sur la méthode de plaidoyer de SEND Ghana et un voyage d’étude auprès de l’ONG SEND au Ghana.

csc_matiacoali.jpg
Photo de famille avec le CSC de la commune de Matiacoali.

csc_fada.jpg
Photo de famille avec le CSC de la commune de Fada N'Gourma.

 
< Précédent   Suivant >