jeudi, 24 août 2017
Accueil arrow News arrow Projet ReDuS-C : Les producteurs sur les bancs des champs écoles

Menu principal

biblio.jpg
 
Bienvenu(e) sur le siteweb de l'Association Tin Tua
Projet ReDuS-C : Les producteurs sur les bancs des champs écoles Version imprimable Suggérer par mail


champ_ecole1.jpg

Du 20 au 24 Juin les producteurs démonstrateurs de champs écoles des villages de Mantougou et Boupiena dans la commune de Kantchari ont suivi une formation sur le parcellement de leur exploitation et sur les méthodes de production adéquate.

Le projet REDUS-C de Tin Tua avec l’appui de Diakonia a démarré en Mai 2015 dans dans la région de l’Est. Pour cette phase pilote de six (06) mois, ce sont les villages de Mantougou et Boupiena dans la commune de Kantchari qui bénéficient d’appuis dans le domaine agro-pastoral afin de mieux s’adapter aux changements climatiques.

 

Des Démonstrateurs de relais sont choisis pour mettre en place des champs écoles. Au cours de la semaine du 22 au 27 juin, Tin Tua a organisé une formation de ces démonstrateurs dans la commune de Kantchari. Cette formation faite par les techniciens d’agriculture a porté sur les itinéraires techniques de production. Après une phase théorique en salle, la phase pratique a démarrée avec le parcellement des champs écoles. La phase pratique va concerner l’ensemble des membres des groupements dont sont issus les démonstrateurs de champs écoles.  Cet appui va continuer tout au long de la campagne de production.

champ_ecole2.jpg

Pour cette première phase, les travaux ont été réalisés sous la présence des autres membres de groupement. Ils ont été participatifs, ce qui a permis de prendre en compte toutes les préoccupations et d’éclairer les lanternes des membres de groupement présents. La méthode utilisée par les démonstrateurs de champs écoles consiste à diviser la superficie en quatre (04) mini parcelles. Le démonstrateur relais met sur deux (02) parcelles asymétriques les techniques enseignées et sur les deux (02) autres mini-parcelles, il mettra en place les techniques traditionnelles de production. L’objectif est de faire ressortir la différence à travers le rendement obtenu sur chacune des parcelles.

champ_ecole3.jpg

champ_ecole4.jpg

champ_ecole5.jpg

 
< Précédent   Suivant >